Bienvenue





   


                                                        RUST ART                      8500 vues

                         



Hello !

 Vous êtes bien sur le blog de Jan, cliquer sur un des onglets, plus haut, pour naviguer à votre guise et notamment dans la rubrique « Galerie » : 450 œuvres photographiques.






I wish you a nice moment on my site ! Jan



       
Jan Pincemaille, artiste protéiforme dont la démarche consiste à se plonger dans les textures de la matière. Par sa photographie, il transfigure le réel, donnant à ses peintures numériques l'aspect de véritables tableaux.



                                                                                                                  " Le regard est la survivance des choses " 




  RUST ART, photographie d’art, bye Jan PINCEMAILLE

 Je suis photographe plasticien et je réalise des peintures numériques. Dans mon travail d’alchimiste et d’explorateur, je recherche l'essentiel : les marques du temps sur la matière. Je m’amuse avec la paréidolie. La paréidolie est la perception d’une forme qui apparait dans une image représentant initialement autre chose. Je réalise de la photopoésie, participant ainsi à l’embellissement du monde.

   L'entrée en matière (au sens littéral du terme) voilà ce que je fais. Que ce soit la rouille, le plastique, le salpêtre, la pierre, le verre, les nuées, le givre, l’eau, les formes que dessinent la nature sont saisissantes; ses craquelures, ses boursouflures, ses lambeaux, ses flambeaux ! Je photographie essentiellement dans des friches industrielles et fonctionne à l’intuition, sans trépied, presque toujours position en macro, pour m’approcher le plus possible de la texture de la matière, (l'architexture). Je cherche à saisir la sensibilité de la matière, une sensibilité à fleur de peau. Je suis moi-même un photographe photosensible. Alors se révèlent, sous mes yeux curieux une foultitude de détails, de fragments, d’éclats, des émotions brutes, qui sont des univers à la fois esthétiques et poétiques. Donner du sens à l’œuvre du temps, comme autant de fantasmagories subjectives...

La rouille est une matière vivante, dans ces reliefs, ses montagnes de raclures, des êtres semblent s’y réfugier. Souvent, dans l’inconscient collective, la rouille s’affiche comme l’emblème de la décadence, la rouille est fréquemment vue comme malfaisante, maladive et rebutante. Pourtant, à travers la lumière et sa palette infinie de couleur, la rouille comme le salpêtre, peut se métamorphoser en véritable paysage ; des tableaux contemporains, de vielles estampes, des iconographies d’or et de turquoise, comme autant de nouvelles cartographies colorées. Bref, voici ma manière d’appréhender le monde, le voir en couleur, et faire de belles rencontres issue de la misère des friches industrielles. Ma photographie est engagée, une sorte d’acte politique et social, une esthétique poésie !  Saisir les traces que laisse le temps sur la matière pour laisser traces de la conscience humaine. Saisissantes traces esthétiques, émotionnelles, virtuelles. 


 A l’instar de la poésie d’Arthur Rimbaud -qui transforme la laideur en beauté- ma démarche artistique s’inscrit dans la transfiguration, du hideux au beau. Je m’enracine dans cette veine identitaire. « Tu m’as donné ta boue, j’en ferai de l‘or » : Charles Baudelaire.


  Jan


Hello to everyone, my name is Jan Pincemaille, I am a plastic artist and a photographer and I make numerical paintings. In my work a an alchemist and explorator I am looking for the essence: the work of time on materials.

Be it rust, saltpeter, stone, glass, the shapes that nature draws are amazing, its cracks, swelling, shreds, torches. I mainly take pictures in industrial fields and work with my intuition, without using a tripod, almost always using the macro function to get as close as possible to the material itself and its texture, that way I try to get its sensitivity. Then the multitude of details comes up, fragments, radiance, raw emotions, which are at the same aesthetic and poetic universes. It allows me to give meaning to the work of time, like subjective phantasmagoria.


 I wish you a nice moment on my site ! Jan





Nazywam się Jan Pinemaille, jestem fotografem i realizuję obrazy metodą numeryczną.Część mojej pracy to poszukiwania i obserwacja znaków czasu.

Bawią mnie formy,które powstają na materiałach,chociaż wcześniej przedstawiały one coś innego
Interesujące jest wszystko rdza ,pleśń,kamień szkło...

Fotografuję przeważnie opuszczone fabryki kierując się intuicją,bez statywu,starając się zbliżyć jak to jest możliwe do fotografowanego obiektu aby wyłapać jak najwięcej szczegółów

Daje to pewną przestrzeń estetyczną i pełną poezji

Moja praca polega na nadaniu sensu działania czasu na różne materiały,życzę dobrego oglądania Jan 



Evolution d'une photo de sa contextualisation à l'extrême :


Porte de garage à LUZELBOURG (57)



              Fichier source



FN Fantôme Noirs




                                            

Delirium tremens : "Google Dream"


La paréidolie : quelques exemples :


Houblonnière à OHLUNGEN (67)





Même cliché retourné et retouché




Même cliché avec Google dream



Autre exemple :



Plaque d'aluminium soudée, brûlée et rouillée

       
Même cliché : "google dream"


       


Galerie